Bullshit jobs et revenu de base

Les «bullshit jobs», selon David Graeber, sont des emplois rémunérés et pourtant inutiles, superflus et même néfastes pour certains, dont les travailleurs mêmes (et parfois leurs supérieurs aussi) savent qu’ils sont inutiles ou néfastes.

Dans la traduction française de son livre sur le sujet, on les appelle les «emplois à la con».

On trouve une bonne description critique de la théorie de Graeber sur Wikipedia. On peut être d’accord ou non avec son opinion assez extrême; après tout c’est un anarchiste libertaire avoué et actif. Mais c’est aussi un anthropologue de renom et un professeur à la très sérieuse London School of Economics et sa théorie s’appuie sur une grande quantité d’entrevues qu’il a menées lui-même et sur des statistiques officielles.

Il ne prend pas de position politique, ni ne fait des de proposition de solution sur les emplois inutiles. Cependant, il constate que le «revenu universel de base» donnerait le pouvoir de les quitter et la liberté de s’occuper à un travail qui a du sens personnellement et socialement.

Son livre se termine par une question que toute personne militant pour un «revenu universel de base» se pose:

«À quoi ressemblerait une société authentiquement libre?»

Ces vidéos vous donneront le moyen de connaître rapidement ses idées; et l’envie de lire son livre…

Typologie des emplois inutiles (en anglais)
Survol de Bullshit Jobs, la théorie
Les emplois inutiles rendent malade

Revenu de base dans Nouveau Projet

L’équipe de Revenu de base Québec a publié un court texte dans le plus récent numéro du magazine Nouveau Projet, maintenant disponible en kiosque.

Le marché du travail subit une transformation majeure. L’automatisation du travail et la délocalisation des industries réduisent la quantité et la qualité d’emplois disponibles. Avec ces pertes d’emploi, nos revenus et notre pouvoir d’achat diminuent, rendant la création d’emploi encore plus difficile et les emplois plus précaires. Pour sortir de ce cercle vicieux, il faut penser autrement.

Depuis plus de 150 ans, des penseurs, des économistes, des politiciens et des citoyens réclament un revenu de base, aussi appelé allocation universelle ou dividende citoyen. Il s’agit d’un revenu versé inconditionnellement à chaque individu, dont le montant et le financement sont déterminés démocratiquement (…)

Achetez ce formidable magazine pour lire plus à propos du travail en 2015!