Artistes et revenu de base

On ne le sait pas assez, mais le travail des artistes est traité comme du travail autonome: ne percevant pas de salaire, mais des honoraires, d’un contrat à un autre, pendant les périodes creuses, les artistes ne peuvent toucher d’assurance-emploi.

Dans un mémoire récent auprès du comité de révision des lois sur le statut de l’artiste, le Conseil des arts de Montréal propose que l’on s’inspire de quelques voies empruntées à travers le monde pour améliorer le statut de l’artiste. La première voie mentionnée est le revenu universel.

Remarque du Conseil:

Les artistes, un groupe idéal à cibler pour le développement d’un projet pilote de revenu de base 

Cette idée est remarquablement bien décrite et articulée dans le mémoire, des pages 11 à 14.

On peut lire le mémoire ici.

Point tournant

Le revenu de base peut accélérer notre reprise économique, créer des emplois et faire croître l’économie plus qu’il ne coûte. Ces conclusions, tirées d’une analyse indépendante, démontrent que l’excuse du coût trop élevé du revenu de base ne tient pas la route. Explorez les conclusions sur le site de UBI Works et découvrez comment ce tout nouveau rapport va changer la manière dont nous plaidons en faveur du revenu de base.

Pour faire du revenu de base une réalité, il ne suffit pas de convaincre nos voisins et nos représentants qu’il s’agit d’une bonne politique sociale. Trop de grandes idées ne sont jamais adoptées en raison de leur coût et de la perception qu’elles ralentiraient l’économie. C’est la raison pour laquelle UBI Works a consacré tant de ressources à ce rapport. On peut maintenant montrer que, non seulement le revenu de base est une politique sociale juste et efficace, mais qu’il s’agit également d’un investissement qui est bon pour l’économie et notre prospérité à long terme.

L’ancien sénateur conservateur Hugh Segal a commenté le rapport en disant: « Une trop grande partie des discussions concernant le revenu de base se concentre sur le seul coût. Cette analyse du CANCEA démontre que le rendement économique peut en fait être beaucoup plus important que le coût… C’est pourquoi l’étude du CANCEA sur les impacts économiques potentiels signifie tant et a tant de valeur ».

Nous sommes d’accord!

Les économistes du Centre canadien d’analyse économique ont fait leur travail. C’est maintenant à notre tour de nous assurer que nos dirigeants comprennent qu’il n’y a plus de bonnes raisons de retarder un revenu de base. Alors, s’il vous plaît, faites connaître ces conclusions à votre député et au Premier ministre Trudeau; et partagez sur Facebook ou retweetez.

La Semaine du revenu de base

Du 14 au 20 septembre 2020, en virtuel et en personnes, un nombre jamais vu d’activités sur le revenu de base se tiendront au Québec pendant la 13e Semaine internationale du revenu de base.

Activités sur le revenu de base
confirmées ou prévues
au 17 septembre

Lundi 14 septembre: 5 à 7 virtuel

17h00 – 17h20
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/88479654656


17h30 – 18h30
En direct sur Facebook avec:
– François Blais (professeur à l’Université Laval, ex-ministre du Gouvernement du Québec)
– Guy Caron (économiste, ex-député du Gouvernement du Canada)
– Ysabel Provencher (professeure titulaire, École de travail social et de criminologie à l’Université Laval)


18h40-19h
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/81978905383

Mardi 15 septembre: 5 à 7 virtuel

17h00 – 17h20
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/85023922022

17h30 – 18h30
En direct sur Facebook avec:
– Martin Zibeau: rencontre sur l’ARBRE (Alliance Revenu de Base Régions Est), mercredi 16, et rencontres de l’ARBRE, samedi 19
– Luc Gosselin: rencontre sur le milieu culturel et le revenu de base, jeudi 17 et forum ouvert, clôture de la Semaine internationale, dimanche 20
– Claudia Leduc: rassemblement à Montréal au Parc Lafontaine, samedi 19
– Peter Knight: rencontre internationale de militants du revenu de base, samedi 19

18h40 – 19h00
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/81627458485

Mercredi 16 septembre: 5 à 7 virtuel

17h-17h20
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/83136682999

17h30-18h30
En direct sur Facebook avec des membres de l’ARBRE (Alliance Revenu de Base Régions Est):
– Fanny Pilon, coordonnatrice d’un organisme communautaire, Témiscouata
– Yv Bonnier Viger, directeur, Direction régionale de santé publique, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
– Martin Zibeau, récipiendaire d’un revenu de base pour l’année 2020, Gaspésie

18h40-19h
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/89326051784

Jeudi 17 septembre: 5 à 7 virtuel

17h-17h20
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/87397243442

17h30-18h30
En direct sur Facebook, voyez (et commentez si vous le voulez) un échange avec plusieurs personnes du milieu des arts autour de l’enjeu du revenu de base et de ce que cela signifie pour les artistes et travailleur.se.s culturel.le.s.
Y participeront:

– Louise Allaire, travailleuse autonome, arts de la scène
– Sophie Devirieux, conseillère dramaturgique
– Laurence D. Dubuc, chercheure arts & culture, École de relations industrielles, Université de Montréal
– Julien Valmary, directeur – soutien et initiatives stratégiques, Conseil des arts de Montréal
– Moridja Kitenge-Banza, Artiste en arts-visuels, présidence du CA du Raav
et d’autres à confirmer


18h40-19h
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/85123736400

Vendredi 18 septembre: 5 à 7 virtuel

17h-17h20
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/88294975658

17h30-18h30
En direct sur Facebook avec:
– Claudia Leduc, organisatrice du Rassemblement

– Jonathan Brun et Luc Gosselin, Revenu de base Québec, co-organisateurs

18h40 – 19h
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/85801459224

Samedi 19 septembre: en personne et virtuel

10h30 – 13h00
Rencontres en personne et en petits groupes de l’ARBRE (Alliance Revenu de Base Régions Est) dans six endroits de ces régions: Rivière-du -Loup, Dégelis, Rimouski, Carleton, Gaspé et Îles-de-la-Madeleine
13h30 – 15h
Plénière en rencontre virtuelle diffusée sur Facebook des six groupes de l’ARBRE

11h00 – 11h20
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/81650102956

11h30 – 12h30 brunch virtuel
En direct sur Facebook avec:
– des États-Unis: Peter Knight
(Coordinator Sufficiency4Sustainability Network)
– de Turquie: Ilhami Akkum
(vice-président, Association revenu de base, Turquie)
– de Suisse: Ralph Kundig (consultant RBI pour BIEN.CH)
– du Brésil: Lena Lavinas (professeure, Université fédérale de Rio de Janeiro)
– de France: Nicole Teke (Collectif pour un droit au revenu) et Denis Consigny (administrateur AIRE: Associés pour l’instauration d’un revenu d’existence)


12h40 – 13h
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/89209294160

Dimanche 20 septembre: brunch virtuel

11h00 – 13h00
Forum ouvert sur Zoom
https://us02web.zoom.us/j/87883084160
À NOTER: le forum ne sera pas public ni enregistré.

Sujets divers selon les intérêts des participants : par exemple, Semaine internationale, documentation sur le revenu de base, progrès de l’idée, etc.

UBI WORKS LANCE « RBU pour la relance économique », UNE PROPOSITION DE REVENU DE BASE POUR FAVORISER LA RÉCUPÉRATION ÉCONOMIQUE

Pour plus d’informations sur la pétition, veuillez visiter http://www.ubiworks.ca/relance/

Les Canadiens demandent au gouvernement fédéral de mettre en place un dividende universel de 500 $ et un revenu minimum garanti de 2 000 $, par le biais d’une pétition d’UBI Works.

28 août 2020 – Aujourd’hui, UBI Works, une organisation représentant plus de 40000 défenseurs du revenu de base, lance le RBU pour la reprise économique. Ce régime national de revenu de base fournirait à tous les adultes canadiens 500 $ par mois. Il établit en outre un revenu minimum garanti pour lutter contre la pauvreté persistante qui piège actuellement de nombreux Canadiens. Cette garantie fournirait jusqu’à 2 000 $ / mois aux adultes célibataires et 3 000 $ / mois aux couples, et diminuerait de 0,50 $ pour chaque dollar de revenu d’emploi et de 1 $ pour chaque dollar d’autres revenus familiaux.

Une pétition appelant à la mise en œuvre du RBU pour la reprise économique disponible à ubiworks.ca/relance, souligne que le COVID-19 a révélé que de nombreux ménages à revenu faible et intermédiaire étaient confrontés à une précarité financière extrême à l’approche de la pandémie. Beaucoup sont désormais menacés d’insolvabilité, car le ralentissement économique a exposé les conséquences de décennies de croissance stagnante des salaires, qui ne suivent pas le rythme d’augmentation du coût de la vie. Face à une nouvelle récession, les Canadiens se demandent ce que leur gouvernement fera différemment, le cas échéant.


Les reprises économiques précédentes étaient très polarisantes, éliminant les emplois de la classe moyenne, poussant plus de Canadiens vers des emplois à faible revenu et concentrant davantage la richesse. Si le gouvernement n’adopte pas une nouvelle approche, la récession actuelle intensifiera certainement ces tendances dans la mesure où les entreprises accéléreront leurs investissements dans l’automatisation, qui peut déjà remplacer 40% des tâches que les Canadiens accomplissent au travail aujourd’hui.

Il n’est pas étonnant qu’un sondage réalisé en 2020 par Angus Reid ait montré que 59% des Canadiens appuient l’établissement d’un revenu de base et que les parlementaires de tous les partis se sont de plus en plus prononcés en déclarant leur préférence pour un tel programme.

Le RBU pour la reprise économique agira comme un stimulant important pour l’économie, atténuant ainsi plusieurs des effets de la récession tout en permettant aux Canadiens de se bâtir de meilleurs revenus, de meilleures carrières et de meilleures entreprises. Il est conçu pour être mis en œuvre rapidement et à moindre coût en augmentant les soutiens existants sans qu’il soit nécessaire de regrouper des programmes provinciaux ou fédéraux équivalents. C’est abordable. À un coût projeté de 199 milliards de dollars, c’est à peu près égal aux dépenses prévues par le gouvernement en matière de COVID-19 pour l’exercice en cours. Il peut donc être financé sans augmenter les impôts sur le revenu des particuliers, éliminer les services sociaux ou alourdir la dette nationale, comme indiqué dans plusieurs propositions de financement présentées parallèlement au plan.

Le RBU de reprise économique pose les bases pour un avenir où les opportunités sont accessibles à tous. C’est ainsi que nous pouvons stimuler la demande de nouveaux emplois et de nouvelles entreprises et faire en sorte que tous les Canadiens puissent participer plus équitablement au renouvèlement de notre pays.
 
 
À propos de UBI Works

UBI Works a été créé parce qu’un groupe de personnes passionnées a compris que la nature changeante du travail, motivée par la technologie et la mondialisation, a créé de nombreuses opportunités pour l’amélioration de la vie humaine. Cependant, les gains de l’innovation technologique ont été très inégaux, car le déplacement technologique des emplois érode la classe moyenne et remplace les emplois bien rémunérés par des emplois précaires à temps partiel à faible revenu. UBI Works représente des citoyens qui croient aux preuves qui démontrent que les revenus de base peuvent autonomiser et libérer les Canadiens face à ces tendances économiques injustes et insoutenables.
 
Pour plus d’informations sur la pétition, veuillez visiter http://www.ubiworks.ca/relance/