Le prochain grand pas après l’assurance maladie

Nous oublions facilement que le système de santé, qui s’inscrit aujourd’hui dans l’identité québécoise, a en son  temps constitué une transformation majeure de la société et de notre rapport aux institutions publiques. L’assurance maladie permet à chacun d’être soigné quels que soient ses moyens de paiements et sans crainte de ruine financière.

Aujourd’hui, les mutations du marché de l’emploi, l’endettement généralisé, le vieillissement de la population et les autres défis du 21ème siècle, nous obligent à repenser l’État-providence québécois. Le revenu de base permet de réduire la lourdeur bureaucratique, d’atteindre plus efficacement les plus démunis et de créer une croissance économique durable. Le revenu de base réalise alors la raison d’être de l’État-providence, soit d’assurer les droits fondamentaux de tous à la sécurité et à la liberté.