Matière à réflexion pendant la 11e Semaine internationale du revenu de base

Le revenu de base
a le vent en poupe.
Au Québec, 3 partis
en proposent une version
dans leur plateforme.

À l’occasion de la 11e Semaine internationale du revenu de base (17-23 septembre), Revenu de base Québec dévoile un registre des prises de position des partis sur le revenu de base. Jusqu’ici, le Nouveau Parti Démocratique du Québec, le Parti Vert et Québec Solidaire mentionnent le revenu de base dans leur plateforme. Il est absent du programme de la CAQ, du PQ et du Parti Libéral, alors que ce dernier en avait introduit une version allégée dans son plan de lutte contre la pauvreté en décembre 2017. Au moment où commence la 11e Semaine internationale du revenu de base, nous souhaitons que tous les partis affichent clairement leur couleur sur ce sujet.

Pour notre part, nous sommes en faveur d’une réflexion sur une vision d’un revenu de base universel, inconditionnel, individuel et cumulable tel que le définit le Basic Income Earth Network (BIEN), auquel nous sommes affiliés. Notre intérêt pour cette approche du sujet se fonde en partie sur des résultats positifs avérés sur la santé, l’éducation et l’emploi, tant en Occident (Canada, États-Unis et Finlande, particulièrement) qu’ailleurs au monde (Inde, Namibie, Kenya, Ouganda) dans le cadre de projets-pilotes orientés vers la lutte à la pauvreté.

Toutefois, l’universalité est la caractéristique fondamentale de notre vision du revenu de base. Aussi trouvons-nous désolant que la discussion sur le sujet soit presqu’uniquement centrée sur la lutte à la pauvreté, occultant le fait que toute la population en bénéficierait et que l’implantation d’un revenu universel a le potentiel d’être une initiative sociale majeure du XXIe siècle.

De plus, axer la discussion sur l’universalité du revenu de base ouvrirait enfin le débat politique pour toutes les classes de la société. Particulièrement, la classe moyenne ne se sent pas concernée par le débat et se voit seulement comme le payeur éventuel de cette mesure, à même le fruit de son travail.

Nous croyons que le revenu universel agirait comme un ciment entre les briques essentielles de notre société, et dont l’importance est le objet d’un fort consensus: santé, éducation, emploi (surtout notre rapport au travail), inégalités sociales et (oui) environnement.