Revenu et santé

Le revenu,
un remède non-médical?
On a répondu à la question,
le 30 octobre 2017, à Ottawa,
lors de la
Conférence canadienne
sur la santé mondiale

Parmi les déterminants sociaux de la santé, le revenu apparaît, de plus en plus, comme un élément majeur. Les études qui l’ont démontré sont très nombreuses et elles ont été menées sur tous les continents. Que ce soit entre les pays ou entre les régions d’un pays ou, même, entre les quartiers d’une ville, les inégalités de revenu ont partout comme corollaire des inégalités en santé. Résumé crûment: la pauvreté rend malade, et elle tue.

On peut dire, avec raison, que le revenu n’est qu’un des résultats de contextes sociaux-économiques complexes, mais il est intéressant de noter que toutes les fois où l’on a instauré, ne serait-ce que temporairement, un revenu de base universel dans une communauté, ses membres ont connu une amélioration sensible de leur santé, tant physique que mentale. Les projets-pilotes canadien (à Dauphin, Manitoba) et indien (dans l’état du Madhya Pradesh), entre autres, ne laissent aucun doute là-dessus.

Un médecin torontois, Gary Bloch, en est même arrivé à penser que c’est tout simplement la pauvreté qui était la cause de la maladie de certains de ses patients et que ce qu’il pouvait faire de mieux pour eux était de leur prescrire du revenu! Il sera membre du panel de ce symposium, il pourra dire comment cela fait partie de sa pratique.

Un autre médecin, actif depuis de nombreuses années en santé publique, au Québec, en Afrique et en Amérique du Sud, Yv Bonnier Viger, a sans doute suivi un parcours semblable puisqu’il est devenu un défenseur du revenu de base. Il sera lui aussi membre de ce panel.

Les autres panélistes, Evelyn Forget et Guy Standing, ont pris le chemin inverse: ce sont leurs recherches sur le revenu de base qui les ont menés à la santé. Evelyn Forget a analysé l’étude-phare sur le projet-pilot de Dauphin (Manitoba) et l’une de ses principales découvertes a été l’effet bénéfique du revenu de base sur la santé des citoyens de cette ville. Pour sa part, Guy Standing est indubitablement, depuis plus de 30 ans, l’un des principaux et plus actifs chercheurs universitaires sur le revenu de base. Il était au coeur du projet-pilote indien au Madhya Pradesh, en ayant assuré la coordination scientifique. Co-fondateur et président d’honneur du Basic Income Earth Network (BIEN), il connaît très bien l’état d’avancement mondial du sujet.

Le revenu peut-il être un remède?

La question mérite certainement d’être posée; ces panélistes y ont donné une réponse positive.

9 réponses sur “Revenu et santé”

  1. Comme au Fédéral, j’aimerais avoir des renseignements que nous pouvons avoir droit.

    Les subventions

    Les médicaments que l’on peut déduire

    Je vis seule j’ai 76 ans

  2. Can I just say what a aid to seek out someone who actually is aware of what theyre talking about on the internet. You definitely know how you can bring an issue to gentle and make it important. Extra people need to learn this and perceive this facet of the story. I cant consider youre not more common because you definitely have the gift. http://hellowh985mm.com

  3. I’m impressed, I need to say. Really rarely do I encounter a weblog that’s both educative and entertaining, and let me let you know, you’ve hit the nail on the head. Your concept is excellent; the difficulty is one thing that not sufficient people are speaking intelligently about. I am very blissful that I stumbled across this in my search for something relating to this. http://hellowh985mm.com

  4. I need to input, like a bunch at the same time as I hadn’t the benefit of examining everything you had to declare, I couldnt rally round on the contrary elude draw your attention before long. The as if you needed an excellent grasp on the subject ddekdddaegde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.